Endless Revisions : un soleil froid signé Chloé brille chez Lumière Noire

Endless Revisions : un soleil froid signé Chloé brille chez Lumière Noire
14 août 2017 ben

Endless Revisions : un soleil froid signé Chloé brille chez Lumière Noire

Pilier emblématique de la scène artistique hexagonale et coqueluche de l’underground parisien, Chloé Thévenin aka Chloé évolue depuis une vingtaine d’années avec splendeur et discrétion entre les mondes des clubs, de l’art contemporain ou des prestigieux studios de création sonore de l’IRCAM.

Démultipliant les collaborations après son magistral EP The Waiting Room, sorti en 2007 sur son propre label Kill the ­DJ, elle a su créer au fil du temps de nombreux ponts entre art sonore et musique techno.

Son prochain opus, Endless Revisions (dont la sortie est prévue fin octobre) gomme totalement les frontières des genres et des formats tant Chloé y concilie l’apparente complexité de la musique expérimentale avec les sonorités revêches et sans  concessions d’une techno avant-gardiste complètement torturée. Ainsi cet album semble ouvrir  de nouvelles perspectives pour la compréhension libre et autonome d’une véritable œuvre sonore.

Lucide et désenchanté, il semble habité d’un esprit radicalement sombre, croisant de petites voix abrasives avec le verbe et la plume soignés du dandy lunaire Alain Chamfort, dont la collaboration éblouit à mesure que se dévoile un track lo-fi et minimaliste co-signée pour l’occasion. Le featuring de Ben Shemie vient quand à lui solidifier des volutes presque narcotiques,  qui se dissipent lorsque opère la transe. Interminable et hypnotique, l’expérience sonore contenue dans cet album suggère la promesse d’un voyage métaphorique où se manifestent conjointement noirceur de l’âme et fragilité humaine.

Par : Antoine Rouzet
Photo : Alexandre Guirkinger