In-Print : Immersion dans l’identité visuelle du label de Pfirter : Mindtrip (Interview)

In-Print : Immersion dans l’identité visuelle du label de Pfirter : Mindtrip (Interview)
30 juillet 2017 ben

In-Print : Immersion dans l’identité visuelle de Mindtrip (Interview)

Pour cette deuxième interview de notre série In-Print, nous avons choisi de nous intéresser à l’univers visuel du label Mindtrip, le label de l’artiste Argentin Pfirter (Polegroup, CLR, Stroboscopic Artefacts, Figure).

MindTrip Music a été initialement lancé en 2006 par Pfirter. Le label, digital à l’époque, avait pour objectif de servir de tremplin à des artistes Argentins, introduits par Pfirter.  Au fil du temps, le label a permis à Pfirter d’expérimenter et de jouer avec la musique, les sons, les textures et de développer sa propre voie. Collaborant avec des artistes du label tels que Jonas Kopp, Flug, Markus Suckut, Psyk et Monoloc, le label et Pfirter lui-même ont grandi en tout symbiose. Mais après 6 ans et 48 sorties, Pfirter sentait un besoin de changement.

Avec ses sorties sur CLR, Stockholm LTD, Stroboscopic Artefacts & Figure, la marque de fabrique de Pfirter’s a touché des danceurs et auditeurs du monde entier. Pas seulement limités aux clubs, les productions de Pfirter ont également exploré des facettes plus expérimentales. C’est le focus et et le cadre que Juan Pablo a voulu pour son nouveau label, qu’il a ainsi relancé en le nommant Mindtrip (au lieu de Mindtrip Music).

Rencontre avec Pfirter et Andreas, le Directeur Artistique du label.

– Lors de la création du label, quelle était l’idée derrière son univers visuel ?
Pfirter: L’idée principale était de représenter un voyage spirituel à travers de l’art visuel, ce qui est à la fois simple et compliqué. C’était risqué étant donné que je ne voulais pas tomber dans une identité visuelle techno trash metal, un concept devenu très populaire. Au lieu de ça, nous visions quelque de chose de plus subtil, qui pourrait nous permettre des variations d’une release à une autre tout en restant simple, avec du noir et du blanc, des structures fractales…

– Lors de la sortie d’une nouvelle release, qu’est ce qui vous guide dans le processus de création de la pochette ?
Andreas: Quand Mindtrip à été relancé, c’était d’abord Juan Pablo et Pär Grindvik qui me donnaient des idées sur lesquelles travailler pour les artworks des disques, mais les dernières sorties ont été élaborées par Juan Pablo et moi même. Pour mes artworks, je m’inspire de toutes mes expériences depuis mes années punk hardcore à mon travail sur la mode avant-gardiste, en passant par mes expériences psychédéliques. Ce sont trois sources d’inspiration cruciales pour moi.

– Avez-vous besoin d’écouter une release avant de créer son visuel ou s’agit-il de deux processus distincts ?
Andreas: Non, pour moi ce n’est pas nécessaire. Il faut simplement que l’artwork s’accorde avec le logo de Mindtrip et les précédents artworks que j’ai produit pour le label. En général, je produis beaucoup d’idées pour que Pablo ait plusieurs options, qu’il puisse choisir l’artwork qui colle le mieux avec le son de la release.

– Quelles techniques utilisez-vous pour faire ces visuels ?
Andreas: Mes techniques varient d’une fois à l’autre. Habituellement je dessine quelque chose puis je le décortique pour m’amuser avec. J’ai créé le logo de Mindtrip en partant des lettres MT, simplement en les multipliant de nombreuses fois et en faisant pivoter les lettres. c’est une technique très basique mais je suis aujourd’hui encore très content du rendu de ce logo.

– Ces formes semblent prêtes à bouger. Avez-vous prévu de les utiliser dans des vidéos ?
Andreas: C’est une idée sur laquelle nous travaillons, particulièrement avec logo du label. Je perçois beaucoup de choses sur cette image, ce serait vraiment intéressant de la voir se mouvoir ou de pouvoir la percevoir d’un point de vue ou d’une perspective différente. Nous présenterons très bientôt quelque chose comme ça.

– Quelle sera votre prochaine release et à quoi ressemblera la pochette ?
Pfirter: La prochaine release s’intitule “Double Existence”, et elle comprendra des morceaux à moi et un remix de Stanislav Tolkachev. C’est un autre très bel artwork par Andreas, et qui sera un peu différent de ce qui a été fait jusque là sur le label puisqu’il fera apparaître quelque chose qui se rapproche beaucoup de visages humains, à l’opposé de nos précédents artworks ; au passage, il se marie très bien avec le concept de mon morceau sur cet EP.

MindTrip
Website / Facebook / Soundcloud / Bandcamp

Pfirter
Website / Facebook / Soundcloud

Andreas
Facebook / Instagram

Featured products